Alliance canado-burkinabé

Coopérer pour le bien-être des populations VOUS DEVEZ ETRE LE CHANGEMENT QUE VOUS VOULEZ VOIR DANS CE MONDE (GANDHI)

Archive pour la catégorie 'INTERNATIONAL KELINA HEALTH FOOD'

Les vertus du Karité

Posté : 5 juin, 2009 @ 3:39 dans INTERNATIONAL KELINA HEALTH FOOD | Pas de commentaires »

Le Karité (Butyrospermum Parkii) (Extrait) 

Le beurre de Karité est utilisé en Afrique depuis des millénaires. On raconte ainsi que la reine Néfertiti lui devait sa grande beauté car ce beurre renferme d’extraordinaires vertus réparatrices de la peau. 

L’arbre


Le karité est un produit biologique par nature car son arbre (Butyrospermum Parkii) pousse uniquement à l’état sauvage dans les savanes arborées des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. On le retrouve au Nigeria, premier producteur mondial, au Burkina Faso ou encore au Sénégal. L’arbre de karité peut vivre jusqu’à 3 siècles. Il commence à donner des fruits seulement à l’âge de 15 ans, mais n’atteindra sa pleine production qu’à partir de 25ans. La production moyenne est de 15 à 20 kilos de fruits frais par arbre.  Ses fruits sont des noix ovoïdes de la forme de l’avocat, de couleur vert sombre et de taille moyenne. A l’intérieur de la noix se trouve une amande blanchâtre très grasse qui donnera après transformation le fameux  » beurre de karité « .   

Fabrication du beurre de Karité
Selon la méthode traditionnelle, les amandes sont pilées, réduites en une pâte qui est ensuite plongée dans une marmite d’eau bouillante. Une fois refroidie, la graisse surnage et la pâte huileuse recueillie est malaxée pour donner le beurre de karité. Jamais blanc, il a souvent une couleur jaunâtre et une odeur plus ou moins rance selon sa provenance.Dans l’industrie cosmétique, on utilise deux procédés d’extraction plus rapides qui sont la pression mécanique et l’extraction par solvant. 

Un Marché en forte croissance…
La récolte et l’extraction du karité sont surtout effectuées par les femmes des zones rurales : cette activité occupe de 300 000 à 400 000 femmes dans le seul Burkina Faso et au Mali, trois millions de femmes tireraient 80% de leurs revenus de cette culture informelle.L’exportation du beurre de Karité vers l’occident se développe de plus en plus avec une demande très forte sur le marché du cosmétique et surtout de l’agroalimentaire (essentiellement pour le chocolat). Là commencent les problèmes, ce marché occidental est un nouveau débouché pour les femmes burkinabés qui en sont ravies, mais le prix auquel leur est acheté le beurre est dérisoire et le plus souvent elles vendent à perte   

Usage cosmétique


Le karité possède de réelles vertus pour la peau: il hydrate, adoucit, protège et embellit grâce à sa composition exceptionnellement riche en insaponifiables, en vitamines (A, D, E, F) et en latex. Il est utilisé dans les pays africains par les mères qui enduisent leurs bébés de beurre de karité pour prévenir ou guérir les endroits irrités.Dans tous les cas, bien faire fondre le beurre dans le creux de la main avant application. Le beurre de karité doit être parfaitement liquide. Masser une dizaine de minutes et vous obtiendrez tous ses bienfaits.
Hydratation et Protection de la peau du visageBien insister sur les zones inertes (bases du nez, commissures des lèvres).L’usage quotidien du beurre de karité vous permettra de bénéficier de ces trois vertus : 

  • 1) Une meilleure élasticité de la peau. En palpant votre peau après le massage, vous sentez la différence. 
  • 2) L’hydratation des couches supérieures de l’épiderme 
  • 3) La protection contre le vent, le froid et le soleil. L’utilisation du karité est particulièrement recommandée en hiver pour lutter contre le dessèchement et le vieillissement accéléré de la peau. 

Très efficace pour lutter contre les lèvres gercées. Les lèvres l’absorbent plus rapidement et en période de grand froid, vous devrez régulièrement les enduire de karité qui constitue un merveilleux brillant à lèvres.

Bien-être et Relaxation


Ajouter une cuillère dans votre bain chaud et une fine couche invisible se déposera sur tout le corps. Bien se masser les bras et les cuisses. La sensation de bien-être musculaire est immédiate.
Le massage des muscles avant et après l’effort leur apportent souplesse et permet une meilleure récupération. Le karité est très utilisé par les sportifs africains. 

Pour en savoir plus, visitez le site de l’Union des Groupements de Productrices des Produits du Karité des provinces de la Sissili et du Ziro Burkina Faso au www.afriquekarite.com. Ce groupement est encadré par le Centre dEtude Canadien pour la Coopération Internationale (CECI-Burkina) qui fait du commerce équitable. 

Recettes KN

Posté : 1 mai, 2009 @ 7:12 dans INTERNATIONAL KELINA HEALTH FOOD | Pas de commentaires »

Les deux premières recettes de mon enfance 

Au collège Notre Dame de Kologh-Naba, nulle ne doute de la qualité de l’enseignement. De plus, les filles bénéficient d’une formation en art ménager pour être initiées dès le jeune âge à la vie pratique. On y apprend principalement à faire la cuisine tant burkinabé (tô, riz au soumbala, gonré etc.) qu’étrangère (crêpes, merveilles, pâte feuilletée, pâte brisée, madeleine etc.). On y apprend la couture élémentaire (racommodage, ourlet, fixation de bouton, broderie etc.), quelques mesures hygiéniques, la vie sexuelle etc. J’ai beaucoup plus aimé la cuisine et je vous présente les deux premières recettes de mon enfance. La première, les nougats d’arachide et la seconde les crêpes française que je trouvais très amusant à faire parce que pendant la cuisson, il faut retourner la crêpe en la faisant sauter avec pleins d’astuces pour qu’elle ne tombe pas à terre.

 

Nougat d’arachide 

 

Faire fonder une certaine quantité de sucre . Ne pas laisser caraméliser. Y ajouter l’arachide sans la pelure ni les coques, remuer pendant quelques minutes jusqu’à avoir un bon mélange. Etendre le nougat sur une planche badigeonée d’huile. A l’aide d’un rouleau ou d’une bouteille bien propre, étendre le mélange et découper suivant la forme voulue (losange, carré, rectangle etc.).

 

Attn : Ne pas attendre longtemps avant d’étendre le mélange car elle durcit en refroidissant.

 

Très apprécié des enfants, vous pouvez les servir lors des anniversaires, des fêtes de Nöel ou d’enfants tout simplement.

 

 

Crêpes françaises 

 

Ingrédients 

 

2 tasses de farine tout usage
1/4 de cuil. à thé de sel
1 cuil. à soupe de sucre
2 gros oeufs ou 3 petits
1 1/2 tasse de lait
1 cuil. à thé d’essence de vanille
1 cuil. à soupe de beurre fondu 

 

Préparation 

Tamiser la farine avec le sel et le sucre. Mettre dans un bol, faire un creux au milieu et y casser un oeuf.

A l’aide d’une cuillère de bois, délayer l’oeuf en y amenant peu à peu la farine. Continuer ainsi jusqu’à utilisation complète des oeufs

Ajouter le lait petit à petit et continuer à battre jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et coulante.

Ajouter la vanille et laisser reposer pendant une heure à la température de la pièce. 

Cuire dans un poêlon à crèpe badigeonné

 

 

Croquettes de pomme de terre

Posté : 7 avril, 2009 @ 4:45 dans INTERNATIONAL KELINA HEALTH FOOD | Pas de commentaires »

Recette proposée par Bagré Alice

Pour 4 personnes

- 1,5 kg de pommes de terre

- 200g de farine

- sel poivre, persil ail

Préparation

Passer à ébullition la pomme de terre ou encore passez à la vapeur. Ecraser et y ajouter la farine selon la consistance désirée. Ajouter sel, poivre, persil, ail. Découper la pâte selon la forme voulue et cuire à l’huile chaude.

 

Jus à base de petit mil et de riz

Posté : 7 avril, 2009 @ 4:36 dans INTERNATIONAL KELINA HEALTH FOOD | 1 commentaire »

Boisson locale (recette proposée par Bagré Alice) 

Ingrédients 

Pour 10 personnes

- un bol de petit mil

- un bol de riz

- une boîte de lait concentré sucré ou non-sucré

- Citron et ou tamarin et gingembre

- sucre, vanille ou autres arômes

Préparation

Mouiller au moins 2h à l’avance le mil et le riz après les avoir bien lavés. Passer au moulinex ou faites-en écraser au moulin mil et riz ensemble. Essorer et y ajouter citron ou tamarin et gingembre. Ajouter le lait et le sucre (facultatif). Pour finir, ajouter les arômes et servir frais. Bien fait, ce jus a la saveur du jus d’hochata dont la conservation est très difficile surtout en période de chaleur.

 

Les clefs d’un amincissement facile

Posté : 1 mars, 2009 @ 11:08 dans INTERNATIONAL KELINA HEALTH FOOD | 1 commentaire »

Recette minceur 
     1) Épluchez, coupez et faites cuire une grosse quantité
  de pommes (dans une casserole ou à la vapeur) afin
  qu’elles soient facilement pénétrées par une fourchette,
     2) Répartissez dessus le zeste haché d’un citron entier,

     3) Saupoudrer généreusement de cannelle selon votre
  goût (à râper soi-même ou à mettre en poudre),

     4) Mangez ensuite à la température de votre choix,
  en prenant avec chaque bouchée un peu (le bout d’une
  cuillère à café) de beurre de sésame.

     Commencez par un régime d’attaque de 3 JOURS où vous
  ne mangez QUE ça !

     Vous pouvez en manger autant que vous voulez. Ne laissez
  pas la sensation de faim vous torturer, cela ne sert à rien.

     Ensuite, continuez cette recette à raison d’une journée
  par semaine.

     Vous pouvez continuer à manger normalement les autres
  jours, mais, si possible, mangez équilibré ! 

Cette recette a fonctionné pour de nombreuses personnes. J’espère qu’il en sera de même pour vous.

Les vertus de la pomme 

-         Antioxydant phytochimique

-         Réduction des risques de cancer et de problèmes cardiaques

-         La pectine diminue la quantité de mauvais cholestérol et augmente le bon cholestérol

-         Contient 8% de vitamine C

-         Anti-constipation

-         Baisse de la pression artérielle pour les diabétiques

-         Bon pour le régime car elle donne un sentiment de satiété, bon coupe-faim

-         Bon pour les intoxications et les allergies dans l’organisme

-         Resserre les pores, les nettoie et nourrit le derme (les belles italiennes utilisaient la pomme écrasée et « pommade » vient du mot « pomme ».

Les vertus du sésame 

-         Bénéfique aux nerfs et aux cellules cérébrales

-         Fluidifie le sang

-         Améliore la virilité des hommes et régularise le cycle mensuel des femmes

-         Contient des phytostérols qui réduisent le cholestérol de 10 à 15%

-         Bon pour ceux qui soufrent d’hypertrophie de la prostate

-         Contient plus de calcium que le lait

-         Source de fer, de niacine, de folate et de potassium

Le sésame est surtout cultivé en Afrique et en Inde. Au Burkina-Faso on le trouve surtout dans la région de l’Ouest. Un des fournisseurs potentiels de sésame à Bobo-Dioulasso est l’entreprise

SAFCOD Commodities

Directeur Général Monsieur Haïdara Sékou

1428 route de Banfora, zone industrielle, secteur 20, Bobo-Dioulasso

01 BP 1420 Tel : (226) 20 98 26 95/ Fax : (226) 20 97 57 42 Safcod.com@fasonet.com/sekoudara@fasonet.bf 

L’association des femmes handicapés de Ouagadougou, DJIGUI ESPOIR, spécialisée dans la transformation et le séchage de produits locaux fait des nougats de sésame (galette de sésame) très succulents qu’elles vendent sur le marché international.

DJIGUI ESPOIR

01 BP 193 Ouagadougou 01

Tél : (226) 50 34 05 75/ 70 27 45 61

Fax : (226) 50 30 74 44 Djigui_espoir@yahoo.fr 
Burkina Faso 

Les vertus du citron 

-         Bactéricide

-         Antiseptique

-         Antirhumatismal

-         Antigoutteux

-         Antiscléreux

-         Antiscorbitique

-         Tonique veineux

-         Favorise les sécrétions gastro-hépatique

-         Dissous les graisses

-         Nettoie et regénère le syst`me digestif

Les vertus de la cannelle 

-         Prévient le cancer

-         Empêche les fermentations intestinales et combat le candida albicans

-         Contient de l’huile essentielle qui calme la douleur, elle est astringente

-         Bon pour le rhume et la grippe

LE PAIN DE SINGE

Posté : 3 février, 2009 @ 11:36 dans INTERNATIONAL KELINA HEALTH FOOD | 7 commentaires »

RECETTE N* 1

Boisson à base de pain de singe

200g de poudre de pain de singe

1l de lait entier ou semi-écrémé (ou encore du lait frais de vache)

25g de crème fraîche (facultatif)

Sucre

Vanille

Mouiller la farine de pain de singe, essorer ensuite dans un récipient. Ajouter le lait, la crème fraîche pour une meilleure saveur. Sucrer à votre goût et la consistance à votre choix. Plus concentré, ce jus s’apparente au yogourt yoplait. Le pain de singe est le fruit du baobab, de son scientifique l’adansonia digitata. Lire à la suite les multiples usages de cet arbre.

Les vertus du baobab (extrait)

 Le baobab d’Afrique figure parmi les espèces fruitières de cueillette les plus appréciées par les populations sahélo-soudaniennes et la multiplicité de ses usages en fait l’une des espèces les plus utiles du Sahel. Partout en Afrique, les différentes parties du baobab – racines, tronc, écorce, feuilles, pulpe, graines – sont exploitées à des fins thérapeutiques, nutritionnelles et dans la pharmacopée traditionnelle africaine où le baobab entre dans la préparation de nombreux remèdes, tout particulièrement pour les problèmes digestifs mais aussi pour ses vertus anti-inflammatoires.

La pulpe du fruit est largement utilisée dans la medecine traditionnelle comme fébrifuge, analgésique, anti-diarrhéique, anti-dysentérique et dans le traitement de la variole et de la rougeole. La pulpe des fruits, généralement blanchâtre, mais pouvant être jaune ou rosée, appelée « pain de singe », est très riche en acide ascorbique (vitamine C, 2500 à 3000 mg/kg), soit à volume égal 6 fois supérieure à celle contenue dans une orange. L’acide ascorbique a un rôle extrêmement important du point de vue nutritionnel et thérapeutique, par exemple comme solution au scorbut.

La pulpe contient aussi des quantités importantes d’autres vitamines essentielles telles que la thiamine (vitamine B1), la riboflavine (vitamine B2) ou encore la niacine (vitamine B3 ou PP). Le goût acidulé de la pulpe est du aux acides organiques tels que l’acide citrique et l’acide tartrique. Si l’on devait comparer cette acidité à l’un de nos fruits, elle est un peu plus marquée que pour celle des raisins secs. Ces acides sont par exemple utilisés par les peuples pasteurs d’Afrique pour faire coaguler le lait. Dans 100 g de pulpe du fruit du baobab, il y a 75,6% de glucides, 2,3 % de protéines et 0,27 de lipides et permet d’obtenir 300 mg de vitamine C.

Les feuilles sont très riches en calcium et fer, en effet 33 grammes de feuilles sèches couvrent les besoins journaliers en calcium d’un individu: 100 g de feuilles fraîches (correspondant à 23 g de matière sèche) contient de 400 à 2600 mg de calcium. Dans la pharmacopée traditionnelle, les feuilles sont employées en compresses ou en tisanes.

 Enfin, les baobabs sont habités par des colonies d’abeilles qui se nourrissent de nectar de ses fleurs Elles produisent un miel fin et apprécié qui rappelle le miel de châtaigner ou encore le sirop d’érable.

Depuis quelques années, différents produits issus du baobab ont fait leur apparition sur le marché européen, principalement en Italie mais également en France. Les laboratoires pharmaceutiques se sont intéressés depuis de nombreuses années à cet arbre et ont peu à peu intégré ses diverses propriétés dans différents produits cosmétiques comme les crèmes, lotions, ou masques.

Une société strasbourgeoise distribue même du nectar de baobab « boisson énergisante, vitaminée » fabriquée à partir du pain de singe. Une entreprise horticole sénégalaise propose à destination de la France des baobabs produits sous le label « commerce équitable » en forme de plants-bonsaï de 1 à 30 ans pour une culture en pot sous nos climats.

 Les graines contiennent 15% d’une huile riche en acides gras essentiels (oléique, linoléique et linolénoique) qui est utilisée dans l’alimentation humaine et en cosmétique. Cette huile est plus riche en protéines que celle d’arachide. Elles sont également consommées fraîches ou grillées voir même torréfiées comme substitue du café. La farine obtenue à partir des graines peut contenir jusqu’à 48 % de protéines et 2 % de vitamine B1; elle mériterait d’être utilisée pour la fabrication d’aliments infantiles comme l’est la farine de caroubier en Algérie. La graine contient un alcaloïde, l’adansonine, qui est aussi utilisée comme contre-poison. D’un point de vue thérapeutique, l’huile soulage par exemple les douleurs provoquées par les brûlures.

Les coques des fruits une fois vidées de la pulpe farineuse sont utilisées comme assiettes, plateaux ou encore transformées en colliers, bracelets ou bagues.

 

lenfantestadulte |
deci-dela |
BONNES NOUVELLES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Union Tapura Amui
| tousamis
| aurore57